Prévenir le mauvais usage des psychotropes

On consomme en France trois fois plus de médicamentspsychotropes qu’au Royaume-Uni ou qu’en Allemagne.Parmi ces produits, les benzodiazépines occupent une placed’honneur avec 3,4 millions d’utilisateurs. Parmi cesusagers, principalement des femmes, près de la moitiésuivent leur traitement depuis plus de 5 ans… ce quin’est pas sans poser des problèmes dedépendance mal connus du corps médical.
Les risques de surconsommation sont importants en terme dedépendance mais aussi d’association avecd’autres produits.
Face à ces dangers, l’Assurance Maladie a entrepris dedresser un bilan de la consommation de trois desspécialités (Tranxène®, Nordaz ® etRohypnol ®). Les résultats sont assezpréoccupants puisque :
– 20 à 40 % des patients ne respectent pas la posologie;
– 30 à 50 % des patients dépassent les duréesde traitement.
Face aux risques encourus, l’Assurance Maladie entendsensibiliser le grand public sur les dangers liés àla surconsommation des benzodiazépines, et à ladépendance physique ou psychologique à laquelle ellepeut conduire. Ces actions viseront les patients maiségalement les médecins grâce à desbrochures d’information et diverses émissionsradios.
Source : Communiqué de l’AssuranceMaladieClick Here: Cheap FIJI Rugby Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *