La “barbe rousse”, nouvelle tendance au Bangladesh

Elles sont couleur safran, mandarine ou pamplemousse. Au Bangladesh, la teinte de la barbe au henné est devenue une tendance dans la société, en particulier chez les hommes âgés. Un phénomène à placer entre effet de mode et signe religieux. “On utilise le henné pour suivre ce que le prophète Mahomet faisait. Ce n’est pas pour impressionner les autres, mais pour gagner des bénédictions”, explique un Bangladais.Mahomet se teignait au hennéSelon certains textes religieux musulmans, le prophète Mahomet se teignait au henné, une préparation traditionnelle d’Asie du Sud. Des petits sachets sont en vente un peu partout dans la région. Généralement, le produit est appliqué sur la barbe à l’aide d’une brosse à dents. Certains hommes non pratiquants le font pour paraître plus jeunes et des femmes le font aussi pour faire briller leurs cheveux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *